Le nombre de voyageurs a augmenté de 7 %. La croissance s'observe principalement chez les voyageurs occasionnels.

La SNCB a transporté plus de 244 millions de voyageurs l'année dernière. Cela représente 7 % de plus que l'année précédente, en 2022. Après les années de crise sanitaire, le nombre de voyageurs est en hausse pour la deuxième année consécutive, tant chez les navetteurs munis d'un abonnement que chez les voyageurs occasionnels. C’est principalement dans cette dernière catégorie, et donc aussi pour les déplacements de loisirs, que le train continue de gagner en popularité. Les jours de semaine, la SNCB comptabilise en moyenne 96% du nombre de voyageurs en 2019. Fin 2022, ce pourcentage était de 90%.

A nouveau davantage de navetteurs

En 2023, 89 millions de voyageurs ont utilisé un abonnement domicile-travail. Bien que cela représente 8 % de plus qu'en 2022, le télétravail a toujours une incidence sur le nombre de navetteurs les jours de semaine et sur la fréquence à laquelle ils prennent le train. Le nombre d’abonnés est de ce fait toujours plus bas qu’en 2019.

C’est pourquoi depuis avril 2023, en plus du Standard Abonnement, les navetteurs disposent également du Flex Abonnement, une formule sur mesure pour ceux qui prennent le train deux ou trois jours par semaine pour se rendre au travail. Il s'agit d'un produit digital disponible en quatre versions (80 ou 120 jours de voyage par an, ou 6 ou 10 jours de voyage par mois). Il peut être combiné avec un abonnement TEC, STIB ou De Lijn, ainsi qu'avec un abonnement dans un parking de la SNCB.

Pour les trajets domicile-école, la SNCB est revenue depuis 2022 au niveau d'avant la crise sanitaire. En 2023, 64 millions de voyageurs ont utilisé un Student Abonnement, soit une augmentation de 6 % par rapport à 2022 et de 2 % par rapport à 2019.

Il est intéressant de noter que, par rapport à 2019, il y a à présent 10 % de passagers en moins pendant les heures de pointe du matin et du soir, et, en revanche, 10% de voyageurs en plus pendant les heures creuses.

À quel moment les voyageurs sont-ils les plus nombreux ?

Cela ne surprendra sans doute pas les habitués du train : l'heure de pointe matinale la plus chargée de la semaine est celle du mardi, suivie de celle du lundi. C'est à ce moment-là que la majorité des navetteurs prennent le train. Les voyageurs sont moins nombreux le vendredi matin, mais si l'on considère l'ensemble de la journée, le vendredi est le jour le plus chargé de la semaine. Le nombre moins élevé de navetteurs le matin est largement compensé, pendant les heures de pointe du soir, par les étudiants en kot qui rentrent à la maison ou par les personnes qui prennent le train le soir pour une sortie.

Le nombre de voyageurs occasionnels continue d'augmenter

Chez les voyageurs occasionnels, les déplacements en train pour les loisirs gagnent en popularité depuis un certain temps, en particulier pendant les week-ends et les vacances scolaires. Une tendance qui s'est poursuivie en 2023 et que la SNCB stimule avec des promotions temporaires comme le Duo Ticket pendant les vacances d'été ou encore avec le Winter Promo Ticket pendant les vacances de Noël. Et le succès est au rendez-vous : en juillet et août notamment, le nombre de voyageurs atteignait 8 % de plus que l'année précédente. Et les jours de week-end, on enregistre régulièrement 20 % de voyageurs en plus qu'en 2019.

Au total, quelque 77 millions de voyageurs ont utilisé des tickets individuels ou des cartes dix trajets en 2023, soit une augmentation de 8 % par rapport à 2022.

30 % de voyageurs en plus à l'horizon 2032

D'ici 2032, la SNCB a pour objectif d'augmenter le nombre de voyageurs de 30 % et l’offre de trains de 10%. La première phase du plan de transport 2023-2026, lancée en décembre 2023, constitue déjà un premier pas en ce sens. Plusieurs gares offrent ainsi déjà une meilleure connexion avec l'aéroport de Charleroi, avec un train IC qui roule entre Leuven, Fleurus et Charleroi-Central dans les deux sens. La gare de Fleurus permet un transfert aisé vers les bus TEC à destination de l'aéroport de Charleroi. D’autre part, l'offre de trains en semaine a été élargie entre Anvers et la gare de Noorderkempen, entre Gand et Audenarde, ainsi que sur le réseau S suburbain de Liège et de Charleroi.

check2-anim