Il n'est pas toujours simple de se repérer dans une gare, surtout lorsqu’elle est grande et qu’on ne s’y rend pas souvent. Cette situation est encore plus compliquée pour les malvoyants : il n’y a pas toujours de sols podotactiles et ils sont parfois remplis d’obstacles. Par conséquent, les personnes malvoyantes ne peuvent pas se repérer facilement dans la gare, ce qui limite leur liberté et leur indépendance. Ils perdent souvent beaucoup de temps à demander leur chemin.

Pour améliorer leur expérience, l’Innovation Lab a travaillé avec B-ST pour chercher et trouver une solution. Cette solution est Navilens. Il s’agit de QR codes colorés améliorés et d'une application. Les malvoyants peuvent désormais se déplacer dans la gare sans l'aide d’autres personnes. Ces QR codes peuvent être scannés en quelques microsecondes à plus de dix mètres de distance et il n'est pas nécessaire que l'appareil photo se trouve juste en face du code.

Une solution très pratique !

Avec les QR codes de Navilens, les malvoyants obtiennent toutes les informations nécessaires sur l'aménagement des espaces (où se trouvent les quais, les guichets, les toilettes, etc.), la distance entre ces derniers (par exemple : « les toilettes se trouvent à 15 m sur votre gauche ») et sur les informations relatives aux trains en temps réel. Toutes ces informations sont transmises oralement via l'application. Par exemple, une personne malvoyante sur le quai peut scanner le QR code présent à cet endroit et l'application lui indiquera le prochain train qui arrive.

De plus, l'application est traduite en plusieurs langues afin que les touristes - malvoyants ou non - puissent également l'utiliser.

Phase de test en cours

Cette technologie est actuellement encore en cours d'expérimentation à la gare de Bruxelles-Midi. Durant une première phase, nous l'avons testée sur un groupe restreint de malvoyants. Nous avons collé les autocollants avec les QR codes à différents endroits pour trouver celui qui convenait le mieux. Nous avons pris conscience que les QR codes collés au sol combinés aux les sols podotactiles fonctionnaient le mieux.

Quelle est la prochaine étape ?

Notre prochain objectif est de tester cette technologie avec un groupe plus important, dans une autre gare et en utilisant la combinaison des sols podotactiles et des autocollants Navilens. La leçon à tirer de notre premier POC est que la technologie Navilens ne fonctionne pas lorsqu’elle est utilisée seule. Les QR codes Navilens ont une plus grande valeur ajoutée lorsqu’ils sont utilisés également dans une bonne infrastructure existante. Les prochains tests auront bientôt lieu à Gembloux et à Bruges.

loader