Ceux qui sont passés ces dernières semaines devant l'ancien site ferroviaire de Tour et Taxis auront certainement remarqué le panneau ‘À vendre’ apposé sur le vieux château d'eau. Le château d'eau est le dernier bien immobilier que possède encore la SNCB sur ce site en bordure du canal. Étant donné que le bâtiment n'a plus de fonction pour les chemins de fer depuis quelques années, la SNCB a décidé de le vendre.

Un bâtiment élégant et remarquable flanqué d'un château d'eau est tout ce qui reste de l'impressionnant patrimoine ferroviaire qui se déployait jadis sur le site de Tour et Taxis, à quelques pas du centre historique de Bruxelles. Le château d'eau a été érigé entre 1902 et 1910. Au début du vingtième siècle, le bâtiment abritait une cabine électrique qui alimentait tout le site en électricité. Le château d'eau servait à approvisionner en eau les turbines à vapeur de la centrale électrique et les locomotives à vapeur qui étaient utilisées sur le site. Les réservoirs des locomotives devaient en effet être remplis en un court laps de temps et la pression offerte par la société publique des eaux était insuffisante. C'est la raison pour laquelle les chemins de fer étaient l'un des principaux donneurs d'ordre pour la construction de châteaux d'eau en Belgique. Les chemins de fer ont ainsi commandité la construction de pas moins d'un tiers des châteaux d'eau de Bruxelles.

Le château d'eau est resté en service jusqu'en 1957 (l'année durant laquelle les trains à vapeur directs de et vers Tour et Taxis ont été supprimés) et a ensuite perdu sa fonction. Jusqu'il y a deux ans, le petit bâtiment adjacent a toutefois encore servi de cabine à haute tension. Le bâtiment a été édifié dans un style architectural classique agrémenté d'éléments d'art nouveau et sa superficie totale est de 477 m². En Belgique, ce château d'eau de style art nouveau est unique en son genre.

Ceux qui souhaiteraient enrichir leur connaissance de l'histoire de l'ancien site ferroviaire peuvent aller voir l'ancienne locomotive de manoeuvre 1152, l'une des locomotives à vapeur qui desservaient le site autrefois, qui est exposée à Train World, le musée des chemins de fer à Schaerbeek.

Réaffectation

La SNCB veille à une utilisation optimale de ses biens immobiliers. Certains bâtiments et terrains ne relèvent pas de l'exploitation ferroviaire et sont loués, vendus ou donnés en emphytéose.

Étant donné que la SNCB ambitionne une bonne gestion des ressources, elle opte de plus en plus souvent pour la cession ou la vente de son patrimoine. Par ailleurs, des bâtiments tels que le château d'eau sur le site de Tour et Taxis conservent toujours une importante valeur architecturale, même s'ils ont perdu leur fonction initiale. Le bâtiment est d'ailleurs encore en très bon état. La SNCB est dès lors à la recherche d'un acquéreur qui saura reconnaître la valeur du bâtiment et lui donner un nouveau souffle.