Un nombre record de passagers a pris le train l'année dernière de et vers Bruxelles-National-Aéroport. On compte plus de 4,2 millions, soit 7,2% de plus qu'en 2014. Depuis décembre 2014, la SNCB a augmenté les services de train vers l'aéroport, ce qui a attiré de plus en plus de voyageurs.

2015 a été une année record pour l'aéroport de Bruxelles, avec plus de 21 millions (+ 6,28%) de passagers (hors transfert et transit de passagers). La SNCB en profite et constate même que le nombre de passagers en train augmente plus rapidement (+ 7,2%) que le nombre de passagers de l'aéroport. En d'autres termes, la part de marché du rail augmente par rapport à d'autres modes de transport vers l'aéroport.

Connexions directes

Le train est un moyen rapide, facile et peu coûteux d’arriver à l'aéroport. L'introduction du nouveau plan de transport en décembre 2014 a permis à 56 gares et PANG’s (Points d’arrêt non gardés) d’avoir une connexion directe vers l'aéroport. Avec l'ouverture du tunnel Schuman-Josaphat en avril, il y en aura 82. Même avant le nouveau plan de transport en décembre 2014, il y avait au moins une connexion directe toutes les heures vers l'aéroport à partir de villes comme Mons, Braine-le-Comte, Anvers, Gand, Louvain et Landen.

Depuis décembre 2014, Tournai, Ath, Enghien Ostende, Bruges, Courtrai, Audenarde, Hasselt et Aarschot s’y sont ajoutées. A partir de ces villes, le nombre de voyageurs vers l'aéroport a augmenté l'année dernière de plus de soixante pour cent. Il y a même des croissances encore plus importantes comme à Silly (entre Ath et Enghien), où ce nombre a presque triplé.

Ouverture du tunnel Schuman-Josaphat

L’offre de train augmentée vers l'aéroport est donc un succès. La SNCB veut continuer à agir. Ainsi, grâce à l'ouverture du tunnel Schuman-Josaphat le 4 avril, il y aura également des connexions ferroviaires directes en train à partir de Dinant, Namur, Ottignies, Charleroi et Nivelles.