A partir de ce lundi 11 janvier 2016, la première automotrice quadruple rénovée est en circulation sur la relation ferroviaire Turnhout-Bruxelles-Binche. Cela implique une nette amélioration du confort pour les voyageurs au départ de la Campine. L'automotrice quadruple a subi un relooking complet. Ce matériel rénové profitera également à la ponctualité du trafic ferroviaire. Ces prochaines années, les 43 autres automotrices seront également rénovées et mises en service.

La SNCB accorde la priorité aux investissements dans lesquels l'amélioration de la qualité pour la clientèle est perceptible. Outre l'achat de nouveau matériel, la SNCB poursuit la modernisation de sa flotte existante. Ainsi, il sera procédé à la rénovation des 43 automotrices quadruples AM 75-77 au cours des années à venir. Cette rénovation coûtera 158 millions d'euros.

Le première automotrice quadruple rénovée a été homologuée en décembre 2015 et est mise en circulation depuis ce matin sur la relation ferroviaire entre Turnhout, Bruxelles et Binche. Les autres automotrices seront rénovées et mises en service entre 2016 et 2020.

L'automotrice quadruple a été complètement rénovée à l'Atelier Central SNCB de Malines. Elle a été équipée de nouvelles fenêtres, d'un nouveau système de portes, d'un nouvel intérieur, d'un meilleur système de ventilation, de toilettes modernes, de facilités pour les personnes à mobilité réduite, d'un système d'information aux voyageurs doté d'écrans électroniques, ainsi que de prises de courant en première classe. Grâce à cette rénovation, la durée de vie de ce type de train augmente de 15 à 20 ans.

Cette rénovation s'imposait de toute urgence. Les automotrices quadruples AM75-77 ont été construites entre 1975 et 1979 et étaient reconnaissables à leur caisse bordeaux et à leur intérieur datant des années 70. Après rénovation, celles-ci arborent désormais des teintes plus claires de gris et blanc et un intérieur moderne.