Le Conseil d’administration d’Eurostation a annoncé son intention de procéder à un licenciement collectif d’une partie de son personnel en raison d’une baisse sensible du chiffre d’affaires de la société, qui s’accentuera au cours des prochaines années vu la diminution du nombre de missions ainsi que des prestations dans le cadre de projets immobiliers.

Le conseil d’Entreprise d’Eurostation a été informé mercredi de l’intention de procéder à un licenciement collectif. Parmi les 172 employés au total, une quarantaine est potentiellement affectée.

Dès lors que plus de 10% du personnel est concerné, une procédure d’information et de consultation est entamée, conformément aux dispositions légales. Eurostation est une filiale de la SNCB, créée en 1992 et spécialisée dans l’étude, le développement, la réalisation et le maintien en l’état des gares ferroviaires, des terminaux TGV et des projets liés aux chemins de fer au sens le plus large du terme.

loader