Ce mardi 25 octobre, la SNCB lance une campagne de sensibilisation en Wallonie à l’attention des élèves du 1er degré de l’enseignement secondaire. A l’occasion de cette première session, 50 élèves de l’Athénée Royal Jules Destrée de Marcinelle ont pu rencontrer une équipe Securail et approfondir leurs connaissances de la SNCB.

Depuis plusieurs années la SNCB organise des séances de sensibilisation qui connaissent un grand succès dans les écoles de l’enseignement secondaire. Au cours de l’année scolaire 2015-2016, plusieurs dizaines d’écoles ont sollicité la SNCB dans le but de sensibiliser leurs élèves en matière de sécurité. Au cours de ces sessions, plusieurs centaines d’étudiants ont pu approfondir leurs connaissances du monde ferroviaire.

La volonté de l’Athénée Royal de Marcinelle de participer à cette première session en Wallonie a permis à ses élèves d’identifier leur interlocuteur à la SNCB en fonction de leur(s) besoin(s) (guichetier, agent Securail, sous-chef de gare, accompagnateur…). Cette session était également l’occasion de sensibiliser les jeunes aux comportements à risque (procédure de départ, vol à la tire). La SNCB en a également profité pour rappeler les règles qui sont d’application dans les trains et les gares (utilisation du signal d’alarme et de l’interphone, fumer dans le train et dans la gare, les pieds sur les banquettes...) ainsi que les sanctions qu’ils encourent en cas d’infraction.

Le numéro d’urgence : 0800 /30.230

Cette première session a également permis aux agents Securail présents de rappeler le numéro d’urgence. Ce numéro de téléphone est accessible gratuitement 24h/24 et 7 jours/7 et permet aux voyageurs de communiquer tout comportement suspect dans le domaine ferroviaire. En 2015, un peu plus de 80.755 appels ont été reçus au SOC. Les voyageurs et le personnel SNCB peuvent signaler un problème. 55.919 interventions ont été menées suite à ces appels, dont 28.160 par Securail ; les autres par la police, les services de secours et les autres services de la SNCB.

Pour Hendrik Vanderkimpen, General manager trafic ferroviaire & sécurité, « ces jeunes représentent l’avenir, il est donc important que nous puissions renforcer leurs connaissances sur la SNCB afin qu’ils puissent avoir le bon réflexe lorsqu’ils prennent le train ». Pour la préfète de l’Athénée Royal de Marcinelle, Madame Joëlle Malréchauffé, cette séance de sensibilisation vient renforcer le travail qui est accompli dans son établissement : « Chaque année, nous organisons des voyages scolaires en train. Cette session nous permettra d’aborder plus sereinement ces déplacements qui, annuellement, concernent plusieurs centaines d’étudiants ».

Plusieurs sessions sont déjà planifiées dans les prochains mois. Si d’autres écoles souhaitent encore en bénéficier, elles peuvent faire part de leur intérêt à l’adresse suivante : corporatesecurityservice@sncb.be.