La SNCB et Infrabel travaillent étroitement via un plan d’action ponctualité commun pour améliorer la ponctualité de la circulation des trains et pour limiter l’impact des incidents sur le trafic. Ces efforts communs vont être intensifiés pour diminuer les incidents sur le réseau et les conséquences de ceux-ci.

La SNCB considère la diminution du nombre d’incidents sur le matériel roulant comme une priorité de premier ordre, tout comme l’amélioration des premiers départs. Pour Infrabel, l’entretien et la modernisation du réseau ferroviaire constituent les piliers du service performant que nous entendons offrir à tous nos clients. Cela repose sur des mesures préventives et des actions en temps réel.

Le plan d’action commun ponctualité va être intensifié et des mesures spécifiques seront implémentées pour les correspondances ferroviaires là où les problèmes sont les plus importants.

Infrabel et la SNCB sont bien conscients que la diminution de la ponctualité génère – directement – l’agacement des clients.

Le nombre total de minutes de retard sur la période janvier-octobre 2016 à charge de l’opérateur ferroviaire SNCB a fortement diminué par rapport à la même période l’année dernière. Par ailleurs, les retards à charge des tiers (alertes à la bombe, personnes dans les voies, heurts de personnes, grèves annoncées) et les actions sociales non-annoncées ont par contre fortement augmenté (augmentation de 31,6% pour atteindre un total de 47,8% du nombre total de minutes de retard). Les retards à charge de la SNCB suivent avec un total de 26,5%. Au cours de la même période, les chiffres indiquent que les dérangements à l’infrastructure constituent la 3ème cause de retard (22,3%).

Le nombre de minutes à charge des tiers génère en moyenne 32 heures de retard cumulées par jour. Tous les efforts déployés par la SNCB et par Infrabel pour améliorer leur performance, tant en coulisse que sur le terrain, sont donc occultés par ce phénomène. L’impact des tiers sur la circulation ferroviaire est devenu un véritable phénomène de société avec un caractère structurel. Des scénarios complémentaires d’ajustement pour contrer significativement l’impact de ces derniers s’imposent urgemment.

L’analyse ci-dessus concerne la période de janvier à octobre 2016. Ces derniers jours, nous avons connus quelques incidents importants liés à des problèmes d'infrastructure et au matériel roulant. Infrabel et la SNCB sont parfaitement conscients de cela et prennent toutes les mesures pour éviter de tels incidents.