B4you

La SNCB a communiqué aujourd’hui davantage de détails sur l’élargissement de son offre et les projets d’investissements prévus pour la province de Liège. Ces détails ont été présentés lors du roadshow de Liège auquel étaient invités tous les bourgmestres et élus. Tant le nouveau plan de transport que le plan d’investissement ont été présentés sous réserve d’approbation par le gouvernement.

Offre autour de Liège – davantage de confort pour les voyageurs

Pour attirer de nouveaux voyageurs et maximiser la satisfaction de ses clients actuels, la SNCB agit sur deux piliers essentiels. Dans cette optique, la SNCB entend renforcer et optimaliser l’offre de trains et réduire le temps de parcours. Le service de trains actuel date de décembre 2014. Au cours de la période décembre 2017-2020, le nouveau plan de transport élargira l’offre ferroviaire de 5,1%, dont 4% déjà à la fin de cette année. L’offre avait déjà été élargie dès décembre 2016 avec l'ajout de 72 nouveaux trains repartis entre la semaine et le weekend.

20% des arrêts seront dotés de nouvelles connexions ou d’une fréquence plus élevée en semaine. 114 arrêts seront mieux desservis durant les heures de pointe et/ou le matin ou tard le soir. En week-end, plus de 120 arrêts bénéficieront d’une meilleure desserte. Le samedi, on vise principalement l’offre à destination des villes pour le shopping. Et le dimanche, des trains supplémentaires seront mis en service pour les étudiants.

L’offre de correspondances prévues par heure est augmentée de presque 20%. Et afin de pouvoir accueillir un plus grand nombre de voyageurs, 10.000 places assises supplémentaires seront mises à disposition pour 2020.

Pour ce qui concerne le temps de parcours, il sera réduit de 3% en moyenne pour les cent couples origine-destination les plus importantes. Avec son nouveau plan de transport, la SNCB veille également à favoriser l’intermodalité de l’offre, afin d’harmoniser les connexions avec les autres sociétés de transport en commun.

Extension de l’offre dans la province de Liège

En province de Liège, la halte de Chaudfontaine sera rouverte sur la ligne 37 (Liège - Verviers). Il en sera de même pour les arrêts de Seraing et Ougrée sur la ligne 125A (Flémalle - Seraing - Liège).

En semaine, la SNCB assurera une nouvelle relation L Flémalle - Seraing - Liège - Liers, dès que les arrêts de Seraing et Ougrée seront homologués. En plus de la relation L horaire, ces arrêts verront s’arrêter 2 trains P le matin à destination de Liège et 2 trains P le soir pour Seraing. De plus, la clientèle de la rive droite de la Meuse bénéficiera, à terme, du prolongement du trajet des trains P Waremme - Liège jusqu’à Seraing et Flémalle durant les heures de pointe (2 trains P de Waremme vers Flémalle le matin et 2 trains P le soir de Flémalle vers Waremme).

Sur la ligne 37 entre Verviers et Liège, deux trains P supplémentaires seront mis en service dès que les travaux d’infrastructure d'Infrabel seront terminés : il s’agit d’un train P le matin entre Welkenraedt et Liège et d’un train P le soir reliant Liège et Welkenraedt. Ces deux trains P s'arrêteront également dans le nouvel arrêt de Chaudfontaine.

Le parcours de certains trains P entre Liège-Guillemins et Waremme sera également prolongé jusqu’à Landen, ce qui permettra d’avoir une correspondance durant les heures de pointe sur la relation IC à destination de Bruxelles et Blankenberge. Par ailleurs, la répartition des trains P entre Bruxelles et Visé sera revue de manière à proposer un départ de Bruxelles après 17h30 pour Ans, Bressoux et Visé.

Finalement, un train P supplémentaire circulera le dimanche soir entre Arlon et Liège en marquant plusieurs arrêts sur la ligne 43 entre Marche-en-Famenne et Liège-Palais de manière à augmenter l'offre pour les étudiants-koteurs.

Les clients de la SNCB en province de Liège bénéficieront également de diminution significatives des certains temps de parcours : Liège-Guillemins – Namur (-8%), Liège- Guillemins - Mons (-8%), Bruxelles-Nord - Ans (-6%).

Davantage de confort pour les voyageurs dans les gares et points d’arrêt

Outre l’extension et l’optimalisation de l’offre de trains, la SNCB investit également dans un certain nombre de projets qui seront concrétisés avant 2021. Ces investissements ont été choisis de façon à accorder la priorité aux projets qui contribuent au confort des voyageurs dans un délai relativement court. C’est dans ce but que la gare de Huy et ses navetteurs pourront bénéficier encore en 2017 d’un nouveau parking à 3 étages permettant accueillir plus de 400 véhicules. Certaines de ces places sont réservées aux PMR.

À Verviers Central, les voyageurs bénéficieront d’ici la fin de l’année de quais entièrement rénovés et équipés pour un meilleur accueil de la clientèle à l’abri de nouveaux auvents.

Les 60 gares et points d’arrêt de la province de Liège disposent de 5.370 places de parking et 725 emplacements vélos. A l’horizon 2020, cette offre sera augmentée pour passer respectivement à 5628 et 777 places (chiffres estimés).

Investissements dans les ateliers

Le nouvel atelier de Kinkempois, qui intégrera également le poste d’entretien de Liers, sera mis en service fin 2017. Celui-ci fa été pensé en vue de pouvoir entretenir tout type de matériel roulant. Il disposera à cet effet de 5 voies de 265m pour l’entretien des rames les plus longues, de 12 voies de 50 m pour l’entretien des véhicules individuels, d’une voie de lavage et d’une voie de tour en fosse.

Consultez ici la présentation pour la province de Liège.