B4you

La SNCB a donné plus de détails aujourd’hui sur l’extension de son offre et les projets d’investissement dans la Région de Bruxelles-Capitale. Ces détails ont été présentés lors d’un roadshow à Bruxelles auquel tous les bourgmestres et autres élus de la Région étaient invités. Concrètement, l’offre de week-end sera renforcée, les connexions seront optimisées et le temps de parcours sera réduit lorsque cela est possible. Il y aura également des investissements dans les gares et points d’arrêt qui amélioreront le confort des voyageurs. Tant le nouveau plan de transport que le plan d’investissement sont sous réserve d’approbation par le gouvernement.

Extension de l’offre – davantage de confort pour les voyageurs dans les gares

Pour attirer de nouveaux voyageurs et maximiser la satisfaction de ses clients actuels, la SNCB agit sur deux piliers essentiels. Dans cette optique, la SNCB entend renforcer et optimaliser l’offre de trains et réduire le temps de parcours. Le service de trains actuel date de décembre 2014. Au cours de la période décembre 2017-2020, le nouveau plan de transport élargira l’offre ferroviaire de 5,1%, dont 4% déjà à la fin de cette année. L’offre avait déjà été élargie dès décembre 2016 avec l'ajout de 72 nouveaux trains répartis entre la semaine et le week-end.

Près de 20% des arrêts seront dotés de nouvelles connexions ou d’une fréquence plus élevée en semaine. 114 arrêts seront mieux desservis durant les heures de pointe et/ou le matin ou tard le soir. En week-end, plus de 120 arrêts bénéficieront d’une meilleure desserte. Le samedi, on vise principalement l’offre à destination des villes pour le shopping. Et le dimanche, des trains supplémentaires seront mis en service pour les étudiants.

L’offre de correspondances prévues par heure est augmentée de presque 20%. Et afin de pouvoir accueillir un plus grand nombre de voyageurs, 10.000 places assises supplémentaires seront mises à disposition pour 2020.

Pour ce qui concerne le temps de parcours, il sera réduit de 3% en moyenne pour les cent couples origine-destination les plus importants. Avec son nouveau plan de transport, la SNCB veille également à favoriser l’intermodalité de l’offre, afin d’harmoniser les connexions avec les autres sociétés de transport en commun.

Extension de l’offre à Bruxelles

Dans et autour de Bruxelles, c’est surtout une nouvelle extension de l’offre S qui permet une augmentation de l’offre de trains. L’offre S est progressivement déployée depuis décembre 2015. En décembre 2016, de nouveaux trains ont encore été ajoutés à cette offre et la gare d’Arcades sur la commune de Watermael-Boitsfort a été inaugurée.

A partir de décembre 2017, plusieurs autres améliorations importantes verront le jour. Par exemple, le train S4 (Alost – Bruxelles – Vilvorde) circulera tout au long de la journée jusqu’à Vilvorde. Actuellement, cette relation ne fait un parcours direct entre ces deux gares que durant la pointe du matin et du soir. Durant les heures creuses, les voyageurs doivent changer de train à la gare de Bruxelles-Schuman. Ce changement ne sera donc plus nécessaire à partir de décembre.

La relation S6 (Alost – Grammont – Bruxelles) sera prolongée toute la journée jusqu’à Alost à partir de décembre. Actuellement, la relation S6 ne rejoint Alost que durant les heures de pointe.

Les trains S5 (Enghien – Hal – Schuman – Malines) continueront tous jusqu’à Enghien dès la mise en service du nouveau plan. Actuellement, certains trains de cette relation se limitent à Hal.

A partir de décembre 2017, d’autres améliorations viendront encore s’ajouter. L’offre de trains entre Louvain-la-Neuve, Ottignies et Bruxelles sera renforcée pendant la pointe du matin et du soir par des trains S8 (Bruxelles – Ottignies – Louvain-la-Neuve) et S81 (Schaerbeek – Ottignies).

Le soir en particulier, des trains supplémentaires seront prévus sur les relations S5 (Enghien – Malines, via le Quartier européen), S10 (Termonde – Alost, desservant l’ouest de Bruxelles), S2 (Braine-le-Comte – Hal – Bruxelles – Louvain), S3 (Zottegem – Bruxelles – Termonde), S7 (Hal – Bruxelles – Malines) et S20 (Ottignies – Wavre – Louvain).

Offre de week-end renforcée

Le samedi, l’offre connaîtra un important développement sur les relations S1 (Nivelles – Bruxelles – Anvers) et S2 (Braine-le-Comte – Hal – Bruxelles – Louvain). Celles-ci circuleront toutes les demi-heures au lieu de toutes les heures. Cette offre supplémentaire sera mise en place une fois les travaux d’infrastructure réalisés dans la jonction Nord-Midi.

La relation S5 (Enghien – Bruxelles – Malines) roulera dorénavant également pendant le week-end. Cela signifie que les gares de Huizingen, Beersel, Moensberg, Germoir, Meiser, Evere et Haren disposeront d’une offre ferroviaire le week-end à partir de décembre 2017.

Bonne nouvelle pour les étudiants provenant par exemple de Mouscron, Tournai ou Mons et qui doivent rejoindre Bruxelles ou Louvain-la-Neuve.

Actuellement, pour rejoindre ces villes universitaires, les étudiants doivent prendre deux trains ou plus pour arriver à leur destination. Fin de cette année, deux trains directs vont être insérés dans l’offre de trains du dimanche soir pour rejoindre Etterbeek (ULB et VUB) et Louvain-la-Neuve (UCL). Des trains supplémentaires vers Bruxelles le dimanche soir seront également prévus pour les étudiants en provenance de Flandre. En outre, l’offre vers d’autres villes universitaires – Gand, Louvain et Liège – sera également renforcée.

Davantage de confort pour les voyageurs dans les gares et points d’arrêt

En plus de l’extension et l’optimisation de l’offre de trains, la SNCB investit aussi dans nombre de projets à l’horizon 2021. Ces investissements ont été choisis de façon à donner la priorité aux projets qui contribuent à l’amélioration du confort des voyageurs dans un délai relativement court.

A Bruxelles-Nord, la rénovation du bâtiment de la gare se poursuivra. Après le couloir sud, les autres couloirs et le grand hall bénéficieront également d’un relooking complet. Il y aura également de nouveaux escalators et plus de places de stationnement pour les vélos afin d’accroître l’accessibilité de la gare.

Dans la gare de Bruxelles-Midi, les travaux de rénovation entière des quais débuteront. Ces travaux dureront plusieurs années. A la gare de Schaerbeek, une nouvelle zone d’accueil et un nouveau parking vélo sont en train d’être construits. La gare de Jette a déjà été dotée d’un nouveau couloir sous voies l’année passée. Il sera encore muni d’un revêtement mural en métal au cours de cette année. Enfin, les façades du bâtiment de la gare de Bruxelles-Congrès et les entrées de cette gare sont renouvelées. De nouveaux escalators y seront également installés. Les 34 gares et points d’arrêt de Bruxelles disposent de 455 places de parking et 1.543 emplacements vélos. A l’horizon 2020, cette offre sera augmentée pour passer à 2.019 places pour les vélos. Investissements dans les ateliers de Schaerbeek et Forest A l’atelier de traction de Schaerbeek, une nouvelle station de lavage automatique pour les trains est en service depuis avril 2016. Le poste d’entretien à Forest disposera également d’une telle station de lavage pour cet été. A Forest, un nouveau système pour nettoyer et vider les toilettes a déjà été mis en service début de l’année dernière. Dans les ateliers, quelques autres travaux de rénovation suivront dans les années à venir (y compris de nouveaux puits, ponts roulants, caténaires, signalisation, bureaux et sanitaires). A l’atelier de traction TGV Forest, le système de monitoring sera renouvelé et amélioré pour cet automne. En 2018, il y aura également un nouveau centre logistique. Tous ces investissements permettent à la SNCB d’entretenir ses trains de façon plus facile et plus rapide. Ainsi, moins de temps est gaspillé, ce qui augmente la disponibilité du matériel dont bénéficient les voyageurs.