B4you

La SNCB a communiqué aujourd'hui davantage de détails sur l’extension de son offre ainsi que sur les projets d'investissement prévus dans la province du Limbourg. Cela a eu lieu lors d'un roadshow qui s’est déroulé à Hasselt et auquel tous les bourgmestres et autres élus avaient été conviés. Tant le nouveau plan de transport que le plan d'investissement figurent sous réserve de l’approbation du gouvernement.

Extension de l’offre – davantage de confort pour les voyageurs dans les gares

Pour attirer de nouveaux voyageurs et maximiser la satisfaction de ses clients actuels, la SNCB agit sur deux piliers essentiels. Dans cette optique, la SNCB entend renforcer et optimaliser l’offre de trains et réduire le temps de parcours. Le service de trains actuel date de décembre 2014. Au cours de la période décembre 2017-2020, le nouveau plan de transport élargira l’offre ferroviaire de 5,1%, dont 4% déjà à la fin de cette année. L’offre avait déjà été élargie dès décembre 2016 avec l'ajout de 72 nouveaux trains répartis entre la semaine et le week-end.

Près de 20% des arrêts seront dotés de nouvelles connexions ou d’une fréquence plus élevée en semaine. 114 arrêts seront mieux desservis durant les heures de pointe et/ou le matin ou tard le soir. En week-end, plus de 120 arrêts bénéficieront d’une meilleure desserte. Le samedi, on vise principalement l’offre à destination des villes pour le shopping. Et le dimanche, des trains supplémentaires seront mis en service pour les étudiants.

L’offre de correspondances prévues par heure est augmentée de presque 20%. Et afin de pouvoir accueillir un plus grand nombre de voyageurs, 10.000 places assises supplémentaires seront mises à disposition pour 2020.

Pour ce qui concerne le temps de parcours, il sera réduit de 3% en moyenne pour les cent couples origine-destination les plus importants. Avec son nouveau plan de transport, la SNCB veille également à favoriser l’intermodalité de l’offre, afin d’harmoniser les connexions avec les autres sociétés de transport en commun.

Déjà une nette extension en 2014

Le nouveau plan de transport s’inscrit dans le prolongement de l’actuel qui est entré en vigueur en décembre 2014. Depuis le Limbourg, deux liaisons IC adaptées ont notamment été mises en service. Le train IC à destination d’Anvers et au départ d’Hasselt vous permet de rejoindre Brussels Airport en une heure. Et maintenant que le train IC Tongres - Gand-Saint-Pierre circule à présent via la courbe de Louvain et ne fait donc plus arrêt en gare de Louvain, les navetteurs venant de Tongres, Hasselt et Diest gagnent un quart d’heure vers Bruxelles.

Depuis décembre 2014, deux trains de pointe plus rapides circulent également d’Hasselt à Anvers et enregistrent un temps de parcours de 61 minutes au lieu de 69 minutes auparavant.

Future extension à partir de décembre 2017

Vu la capacité limitée du rail dans la région, c’est surtout l’offre de week-end qui sera renforcée dans le Limbourg dès décembre 2017. Ainsi, l’IC 08 (Hasselt - Anvers-Central) circulera désormais toutes les heures entre Hasselt et Louvain au lieu de toutes les deux heures actuellement. L’IC 10 (Hasselt - Mol) circulera lui aussi le samedi toutes les heures au lieu de toutes les deux heures en ce moment. Grâce à ces deux renforcements, tant la gare d’Hasselt que les points d'arrêt de Schulen, Zonhoven, Zolder, Heusden, Beringen, Beverlo et Bourg Léopold bénéficient d’une meilleure desserte durant le week-end.

Le dimanche soir, un deuxième train étudiants part de Neerpelt ou Mol à destination de Leuven et Heverlee. Au départ d’Hasselt également, un deuxième train étudiants circule vers Bruxelles et Gand via Diest et Aarschot.

Le temps de parcours sera également revu à la baisse là où cela s’avère possible. Le train IC en direction de Knokke et Blankenberge n’est ainsi plus désaccouplé à Bruges tant la semaine que le week-end, mais poursuit sa route jusque Blankenberge dans son intégralité. Par conséquent, le train perd moins de temps à Bruges, ce qui représente un gain de temps de douze minutes pour rejoindre Blankenberge au départ de Genk, Bokrijk, Kiewit, Hasselt, Alken et Saint-Tronc.

Amélioration du confort voyageurs en gare d’Hasselt

Outre l’extension et l’optimisation de l’offre train, la SNCB élabore également plusieurs projets d'investissement et ce, jusqu’en 2021. Ces investissements accordent la priorité aux points qui, à relativement court terme, contribuent au confort et à la facilité des voyageurs.

L’année prochaine, la SNCB entame le renouvellement des quais et la rénovation du couloir sous-voies en gare d’Hasselt. Tous les quais sont rehaussés de manière à faciliter l’embarquement et le débarquement des voyageurs. Les quais seront également équipés de nouveaux abris, sièges, écrans d’informations et d’éclairage.

Le couloir sous-voies est par ailleurs également renouvelé à Hasselt. Chaque quai sera dès lors doté de nouveaux escalators et ascenseurs afin que les voyageurs moins mobiles ou les personnes transportant de lourds bagages puissent également accéder à chaque quai. Le sol, le plafond et les parois du couloir sous-voies font également l’objet d'un rafraîchissement. L’escalator accédant à la Monseigneur Broeckxplein est également renouvelé et un ascenseur est installé côté Runkst. L’ensemble du projet doit être terminé dans le courant 2023.

Places de stationnement et emplacements pour vélos supplémentaires

Les 20 gares et points d'arrêt que compte le Limbourg comptabilisent actuellement un total de 3.241 places de stationnement et 4.115 emplacements pour vélos. A l’horizon 2020, ce nombre sera revu à la hausse pour atteindre 3.470 places de stationnement et 4.405 emplacements pour vélos.

Des places de stationnement supplémentaires pour voitures et vélos ont été créées ces derniers mois aussi bien à Neerpelt qu’à Bokrijk. A Hasselt, les voyageurs peuvent depuis plusieurs jours, utiliser un nouveau dépôt pour vélos couvert côté Runkst pouvant accueillir 240 vélos et 33 motos et/ou triporteurs, ainsi que des petites voitures électriques.

Nouvel atelier à Hasselt

A Hasselt, la SNCB oeuvre aussi bien à la rénovation de l’atelier actuel qu’à la construction d'un nouvel atelier. Ces investissements permettent de faciliter et d’accélérer l’entretien des trains, ce qui améliore la disponibilité du matériel ferroviaire et profite ainsi au voyageur.

Le nouvel atelier d’Hasselt va ainsi être notamment doté de deux voies d’une longueur de 200 m chacune. Dès lors, les trains qui sont entretenus à Hasselt ne doivent plus être désaccouplés, ce qui permet un gain de temps et une mise en service plus rapide des trains. Le nouvel atelier sera mis en service fin de cette année. Les travaux de rénovation de l’atelier actuel ont débuté l’année dernière et seront terminés dans le courant 2018.