B4you

La SNCB a communiqué aujourd'hui davantage de détails sur l’extension de son offre ainsi que sur les projets d'investissement prévus pour le Brabant flamand. Ces détails ont été présentés lors du roadshow de Louvain auquel étaient invités tous les bourgmestres et autres élus. Concrètement, l’offre sera renforcée en Brabant flamand et le temps de parcours sera réduit lorsque cela est possible. Certaines gares et points d’arrêt font également l’objet d’investissements destinés à améliorer le confort des voyageurs. Tant le nouveau plan de transport que le plan d'investissement sont sous réserve d’approbation par le gouvernement.

Renforcement de l’offre train - Amélioration du confort voyageurs dans les gares

Pour attirer de nouveaux voyageurs et maximiser la satisfaction de ses clients actuels, la SNCB agit sur deux piliers essentiels. Dans cette optique, la SNCB entend renforcer et optimaliser l’offre de trains et réduire le temps de parcours. Le service de trains actuel date de décembre 2014. Au cours de la période décembre 2017-2020, le nouveau plan de transport élargira l’offre ferroviaire de 5,1%, dont 4% déjà à la fin de cette année. L’offre avait déjà été élargie dès décembre 2016 avec l'ajout de 72 nouveaux trains répartis entre la semaine et le week-end.

Près de 20% des arrêts seront dotés de nouvelles connexions ou d’une fréquence plus élevée en semaine. 114 arrêts seront mieux desservis durant les heures de pointe et/ou le matin ou tard le soir. En week-end, plus de 120 arrêts bénéficieront d’une meilleure desserte. Le samedi, on vise principalement l’offre à destination des villes pour le shopping. Et le dimanche, des trains supplémentaires seront mis en service pour les étudiants.

L’offre de correspondances prévues par heure est augmentée de presque 20%. Et afin de pouvoir accueillir un plus grand nombre de voyageurs, 10.000 places assises supplémentaires seront mises à disposition pour 2020.

Pour ce qui concerne le temps de parcours, il sera réduit de 3% en moyenne pour les cent couples origine-destination les plus importants. Avec son nouveau plan de transport, la SNCB veille également à favoriser l’intermodalité de l’offre, afin d’harmoniser les connexions avec les autres sociétés de transport en commun.

Première extension en décembre 2016

La future extension de l’offre S dans et autour de Bruxelles permet également une augmentation de l’offre de trains dans le Brabant flamand. L’offre S est progressivement déployée depuis décembre 2015. Depuis décembre 2016, le S9 permet ainsi à Louvain de bénéficier en semaine d’une liaison directe toutes les heures avec le Quartier européen à Bruxelles et Etterbeek, où le campus de la VUB est situé.

En outre, la ligne 26 est à nouveau desservie le week-end depuis décembre 2016, si bien que le week-end, Louvain dispose de trois liaisons directes par heure avec Brussels Airport-Zaventem. Les voyageurs en provenance de Kortenberg et d’Herent peuvent eux aussi compter sur une liaison directe avec l’aéroport de Zaventem toutes les heures.

Future extension en semaine à partir de décembre 2017

A partir de décembre 2017, plusieurs autres extensions majeures s’ajouteront en semaine. Par exemple, le train S4 (Alost – Bruxelles – Vilvorde) circulera toute la journée entre Mérode et Vilvorde. Actuellement, ce train ne relie ces deux gares que durant la pointe du matin et du soir. Le reste de la journée, les voyageurs doivent changer de train en gare de Bruxelles-Schuman.

La liaison S6 (Alost – Bruxelles) avec arrêts à Galmaarden, Tollembeek, Herne, Halle, Buizingen, Lot et Ruisbroek circulera toute la journée jusqu’Alost. Pour l’instant, cette desserte n’est effectuée qu’aux heures de pointe. Les trains S5 ne sont plus limités à Hal, mais sont prolongés jusqu’Enghien.

Par ailleurs, des trains supplémentaires circuleront, surtout en soirée, sur les liaisons S5 (Enghien - Vilvorde - Malines), S10 (Termonde - Jette - Grand-Bigard - Alost), S2 (Braine-le-Comte - Hal - Louvain), S3 (Zottegem - Asse - Opwijk - Termonde), S7 (Malines- Vilvorde - Hal) et S20 (Ottignies - Louvain).

En semaine, la politique de desserte des arrêts compris entre Louvain et Malines est en outre adaptée. L’IC 21 Gand - Louvain fait désormais arrêt uniquement à Wijgmaal, Wespelaar-Tildonk, Haacht en Boortmeerbeek entre Louvain et Malines. La L 27 Saint-Nicolas - Louvain circule en tant qu’omnibus entre Malines et Louvain.

Offre de week-end renforcée à partir de décembre 2017

Le samedi, l’offre connaîtra un important développement sur les relations S1 (Nivelles - Bruxelles - Vilvorde - Anvers) et S2 (Braine-le-Comte - Hal - Bruxelles - Louvain). Les deux relations circuleront à l’avenir toutes les demi-heures au lieu de toutes les heures. Cette offre supplémentaire sera mise en place une fois les travaux d’infrastructure réalisés dans la jonction Nord-Midi.

Le samedi, l’IC 08 (Hasselt - Anvers-Central) circulera en outre toutes les heures entre Hasselt et Louvain au lieu de toutes les deux heures actuellement. Cela signifie que tant les gares de Diest et Aarschot que les points d’arrêt de Zichem, Testelt et Langdorp disposeront d’une meilleure desserte durant le week-end.

A partir de décembre, l’IC 29 (Landen - Gand-Saint-Pierre) roulera toutes les heures entre Landen et Louvain au lieu de toutes les deux heures actuellement, tant le samedi que le dimanche. La desserte sera améliorée aussi bien pour les gares de Landen et Tirlemont que pour les points d'arrêt de Neerwinden, Ezemaal et Vertrijk. Ce train fait par ailleurs également arrêt à Brussels Airport-Zaventem, de sorte que ces gares et points d’arrêt bénéficieront d'une liaison directe avec l’aéroport de Zaventem toutes les heures, y compris le week-end.

La liaison S5 (Enghien - Bruxelles - Malines) circulera également durant le week-end. Cela signifie que les gares de Huizingen et Beersel disposeront également d’une offre ferroviaire tant le samedi que le dimanche.

Le dimanche soir, trois trains étudiants supplémentaires qui desservent tous le Brabant flamand seront mis en service en Flandre. Un train étudiants supplémentaire partira de La Panne et Lichtervelde à destination de Gand, Bruxelles et Louvain. C’est également le cas pour un train étudiants au départ de Neerpelt/Mol à destination de Louvain et Heverlee. Les étudiants provenant de Diest et Aarschot qui souhaitent rejoindre Bruxelles ou Gand peuvent à nouveau compter sur un train étudiants supplémentaire au départ d’Hasselt.

Diminution du temps de parcours

Le train IC en direction de Knokke et Blankenberge n’est plus désaccouplé à Bruges, mais poursuit sa route jusque Blankenberge dans son intégralité. Le train perd ainsi moins de temps à Bruges, ce qui permet de gagner douze minutes sur le trajet vers Blankenberge au départ de Landen, Tirmelont et Louvain. Amélioration du confort des voyageurs dans les gares et points d'arrêt.

Outre l’extension et l’optimisation de l’offre train, la SNCB élabore également plusieurs projets d'investissement et ce, jusqu’en 2021. Ces investissements accordent la priorité aux points qui, à relativement court terme, contribuent au confort et à la facilité des voyageurs.

Les 65 gares et points d'arrêt situés en Brabant flamand comptabilisent actuellement un total de 11.484 places de stationnement et 18.010 emplacements pour vélos. A l’horizon 2020, ce nombre sera revu à la hausse pour atteindre 12.219 places de stationnement et 19.114 emplacements pour vélos.

Ainsi, un nouveau dépôt pour vélos est, par exemple, aménagé sous la Martelarenplein à Louvain (à deux pas de la gare de Louvain). Le dépôt est relié au parking souterrain et doit accueillir 2.000 vélos (extensible jusqu’à 4.000 places). Il sera installé en 2018-2019.

En gare de Louvain, les quais restants (A, B, C, D, 1 et 2/3) sont renouvelés et équipés des mêmes klinkers en granit durable que ceux posés sur les quais rénovés précédemment. Dans le même temps, les bordures de quai sont également remplacées. Par ailleurs, les toitures provisoires en bois surplombant les escaliers du quai 1 seront remplacées par une façade vitrée d’ici fin 2018.

La passerelle pour vélos et piétons qui surplombe les voies entre le côté Kessel-Lo et Louvain est terminée, à hauteur de la cabine de signalisation (côté Tirlemont).

Le renouvellement complet de l’infrastructure de quai et du couloir sous-voies existant en gare de Vilvorde est en pleine phase d’exécution (période 2016-2021). Au cours de cette même période, un nouveau couloir sous-voies équipé d’ascenseurs et d’escaliers roulants sera en outre construit. La cage d’escalier historique fera également l’objet d'une restauration.

A Aarschot, un parking aérien est actuellement en cours de construction (période 2015-2017) (extension du parking de 500 places pour atteindre un total de 1.200). Un nouveau dépôt pour vélos propose 400 places supplémentaires.

En gare de Tirlemont, un nouveau couloir sous-voies (avec ascenseurs) est pour l’instant en phase de construction et les quais y sont rehaussés. Les travaux seront terminés en 2019. Une extension des emplacements pour vélos jusqu’à 1.000 places est par ailleurs prévue pour la période 2018-2021. Au cours de cette même période, une restauration du bâtiment de gare est à l’ordre du jour, ainsi que le renouvellement de l’infrastructure de quais équipés de marquises.

Dans l’ouest du Brabant Flamand, un nouveau bâtiment de gare est actuellement prévu à Liedekerke (terminé en 2017). Les quais (surélevés et équipés de marquises) sont entièrement accessibles par des ascenseurs. Le parking pour voitures est réaménagé et présente une capacité finale de 570 places. Les dépôts pour vélos peuvent accueillir 776 deux-roues.

A Ternat, les abords de la gare sont actuellement réaménagés (fin des travaux prévue d’ici 2019). L’extension du parking pour voitures permet d’offrir 240 places (+80) et un nouveau dépôt pour vélos porte sa capacité à 300 (+100). Les quais y sont également rehaussés.

Nouveau bâtiment de service au poste d'entretien de Louvain

En 2019, la SNCB entamera à Louvain la construction d'un nouveau bâtiment de service qui sera mis en service un an plus tard.

Les installations actuelles du poste d'entretien sont adaptées dans le cadre du réseau suburbain bruxellois. Il s’agit notamment de nouvelles installations de nettoyage et d’un nouveau Train-wash d’ici 2022.