B4you

La SNCB a donné plus de détails aujourd’hui sur l’extension de son offre et les projets d’investissement dans la province du Luxembourg. Ces détails ont été présentés lors d’un roadshow à Libramont auquel tous les bourgmestres et autres élus étaient invités. Concrètement, l’offre de week-end sera renforcée, les connexions seront optimalisées et le temps de parcours sera réduit lorsque cela est possible. Il y aura également des investissements dans les gares et points d’arrêt qui amélioreront le confort des voyageurs. Tant le nouveau plan de transport que le plan d’investissement sont sous réserve d’approbation par le gouvernement.

Pour attirer de nouveaux voyageurs et maximiser la satisfaction de ses clients actuels, la SNCB agit sur deux piliers essentiels. Dans cette optique, la SNCB entend renforcer et optimaliser l’offre de trains et réduire le temps de parcours. Le service de trains actuel date de décembre 2014. Au cours de la période décembre 2017-2020, le nouveau plan de transport élargira l’offre ferroviaire de 5,1%, dont 4% déjà à la fin de cette année. L’offre avait déjà été élargie dès décembre 2016 avec l'ajout de 72 nouveaux trains répartis entre la semaine et le week-end.

Près de 20% des arrêts seront dotés de nouvelles connexions ou d’une fréquence plus élevée en semaine. 114 arrêts seront mieux desservis durant les heures de pointe et/ou le matin ou tard le soir. En week-end, plus de 120 arrêts bénéficieront d’une meilleure desserte. Le samedi, on vise principalement l’offre à destination des villes pour le shopping. Et le dimanche, des trains supplémentaires seront mis en service pour les étudiants.

L’offre de correspondances prévues par heure est augmentée de presque 20%. Et afin de pouvoir accueillir un plus grand nombre de voyageurs, 10.000 places assises supplémentaires seront mises à disposition pour 2020.

Pour ce qui concerne le temps de parcours, il sera réduit de 3% en moyenne pour les cent couples origine-destination les plus importants. Avec son nouveau plan de transport, la SNCB veille également à favoriser l’intermodalité de l’offre, afin d’harmoniser les connexions avec les autres sociétés de transport en commun.

Extension de l’offre en province du Luxembourg

En plus du renforcement des réseaux suburbains, la SNCB a souhaité également renforcer la mobilité dans les zones plus rurales. Dans cet objectif, la SNCB va implémenter la boucle ferroviaire du Luxembourg. Dorénavant, la desserte entre Arlon- Virton et Libramont va passer d’une fréquence d’un train toutes les deux heures à un train toutes les heures.

La liaison L11 Namur - Dinant - Bertrix - Libramont restera en circulation une heure sur deux entre Namur et Dinant mais augmentera vers une fréquence horaire entre Dinant, Bertrix & Libramont durant les heures creuses.

Les clients de la SNCB en province de Luxembourg bénéficieront également de diminution significatives des certains temps de parcours : Bruxelles-Arlon (-4%), Athus-Libramont (-21%).

Offre de week-end renforcée

L’offre de week-end sera également renforcée. Les étudiants de la province du Luxembourg qui souhaitant se rendre à Liège bénéficieront les dimanches des périodes scolaires d’un train P supplémentaire reliant Arlon – Jemelle - Marloie - Marche - Liège.

Davantage de confort pour les voyageurs dans les gares et points d’arrêt

En plus de l’extension et l’optimalisation de l’offre de trains, la SNCB investit aussi dans nombre de projets à l’horizon 2021. Ces investissements ont été choisis de façon à donner la priorité aux projets qui contribuent au confort des voyageurs dans un délai relativement court.

C’est dans ce but que La SNCB rénove depuis 2016 la gare de Libramont. Les espaces d’accueils aux voyageurs ont été repensés afin que ceux-ci puissent accéder au couloir sous voies depuis la salle d’attente. Si les quais 3 à 6 ont été modernisés en 2016, les deux premiers quais seront complétement rénovés pour optimaliser l’accueil cette année. Le site de la gare fait quant à lui partie d’un Masterplan, en vue d’une étude plus globale de l’intermodalité.

En octobre de cette année et pour la première fois dans des gares belges, seront placées à Libramont et Arlon, des plateformes élévatrices afin de permettre aux personnes à mobilités réduites d’accéder plus facilement aux quais.

Les 27 gares et points d’arrêt du Luxembourg disposent de 2422 places de parking et 279 emplacements vélos. A l’horizon 2020, ces nombres seront revus à la hausse avec la création, fin de cette année, d’un parking de délestage à Viville.

Nouvel atelier d’Arlon

Le nouvel atelier d’Arlon a été mis en service en septembre 2016. Cet investissement permet à la SNCB la concentration de ses activités et d’entretenir ses trains de façon plus efficiente et plus rapide, ce qui améliore la disponibilité du matériel et profite ainsi au voyageur.