travaux

Un délai de réservation plus court dans 41 grandes gares à partir du 4 septembre La SNCB double le nombre de gares dans lesquelles il est possible de réserver, jusqu'à trois heures à l'avance, une assistance personnelle pour les personnes à mobilité réduite. À partir du 4 septembre, ce service sera offert dans 41 grandes gares au total, contre 18 actuellement. La SNCB entend ainsi renforcer le service aux personnes à mobilité réduite.

La SNCB améliore continuellement l'accès à ses gares et à ses trains pour les personnes à mobilité réduite. Celles-ci peuvent obtenir une assistance personnelle à l'embarquement ou au débarquement dans 131 des 550 gares et points d’arrêt. Jusqu'en 2016, ces demandes devaient être introduites 24 heures à l'avance pour avoir la garantie d'une assistance complète sur l'ensemble du trajet (y compris dans les gares de correspondance et de destination). Pour le transport entre 18 gares majeures (1), ce délai de réservation avait entre-temps été réduit pour être ramené à trois heures. À partir de septembre, 23 gares (2) viendront s'ajouter aux 18 premières.

Pour bénéficier de ce court délai de réservation, il doit s’agir d’un trajet direct (donc sans correspondance) entre ces 41 gares et le voyage en train doit démarrer au-delà de 6h30 et se terminer avant 21h. De cette manière, le personnel de gare peut intervenir en temps opportun. Pour une assistance en dehors de cette période, le délai de réservation de 24 heures reste d'application pour permettre de programmer à temps les équipes d'assistance mobiles. Le nombre de demandes pour une assistance avant 6h30 et après 21h est minime. La SNCB veillera aussi à ce que le service actuel ne soit pas restreint pour les clients concernés.

L'extension de cette mesure permettra à une grande majorité des clients concernés de bénéficier du délai de réservation réduit. En effet, ces 41 grandes gares sont fréquentées en semaine par deux tiers des voyageurs. La SNCB communique ce renforcement à tous ses voyageurs avec une attention particulière aux clients concernés, notamment via une brochure dédiée aux PMR, disponible en braille. Pour le renforcement de ce service, la SNCB a demandé l’avis du Conseil Supérieur National des Personnes Handicapées et du Comité Consultatif pour les Voyageurs Ferroviaires.

Plus de 53.000 demandes d'assistance aux personnes à mobilité réduite ont été introduites via le contact center en 2016. C’est 40 pourcent de plus qu’il y a 5 ans. Un dossier porte généralement sur plusieurs interventions dans différentes gares. Pour un navetteur qui se rend le matin à son travail et rentre chez lui le soir, chaque fois sans correspondance, on compte ainsi généralement quatre interventions différentes (c’est-à-dire le matin et le soir dans la gare de départ et celle d'arrivée).

(1) Anvers-Central, Bruges, Bruxelles-Central, Bruxelles-Nord, Bruxelles-Midi, Charleroi-Sud, Courtrai, Denderleeuw, Gand-Saint-Pierre, Hasselt, Liège-Guillemins, Louvain, Malines, Mons, Namur, Ostende, Saint-Nicolas, Termonde

(2) Aarschot, Audenarde, Arlon, Blankenberge, Braine-le-Comte, Brussels Airport - Zaventem, Gand-Dampoort, Genk, La Louvière-Sud, La Panne, Libramont, Lierre, Lokeren, Louvain-La-Neuve, Marloie, Mol, Nivelles, Ottignies, Rochefort-Jemelle, Tournai, Turnhout, Verviers-Central et Zottegem