train

La SNCB vient de mettre en service une installation de 6.100 panneaux photovoltaïques installés sur les toits de son atelier d’entretien de Forest. Ces panneaux vont permettre à l’entreprise ferroviaire d’être encore plus verte en produisant 1.500.000 kWh d’électricité par an, soit l’équivalent de la consommation en électricité de 430 ménages. Cette installation est désormais la plus grande de la SNCB.

La durabilité fait partie de l’ADN de la SNCB : la traction électrique pour 95% des trains en fait le moyen de transport le plus économe en énergie. A l’horizon 2022, l’entreprise ferroviaire a pour ambition d’améliorer encore son efficacité énergétique en diminuant de 7% l’énergie consommée dans les gares, bureaux et ateliers et de 5% l’énergie consommée par ses trains et en investissant dans l’énergie verte.

La majorité de l’électricité produite par ces 6.100 nouveaux panneaux, installés via un partenariat public-privé avec la société Eneco, est utilisée sur place : elle alimente désormais les appareils électriques de cet atelier (éclairage, machines, compresseurs,…). Aux moments de la journée où les panneaux produiront plus d’électricité que nécessaire pour le fonctionnement de l’atelier, celle-ci sera réinjectée dans le réseau électrique ferroviaire pour couvrir d’autres besoins des chemins de fer, entre autres pour alimenter la gare de Bruxelles-Midi.

Cette installation de 6.100 panneaux est désormais la plus grande de la SNCB et l’une des plus grandes installations de production photovoltaïques en Région bruxelloise.

L’atelier de traction de Forest est spécialisé dans l’entretien des trains à grande vitesse (Thalys, Eurostar et rames TGV de la SNCF) et dans l’entretien et les réparations sur les trains classiques de la SNCB.

5 millions de kwh d’énergie solaire par an pour 2018

En plus de cette installation, la société ferroviaire prévoit, également cette année, huit installations supplémentaires : sur les toits des ateliers de Salzinnes (Namur), d’Arlon, de Cuesmes (Mons), de Charleroi, de Kinkempois (Liège), d’Ottiginies en coopération avec la société Green-invest, sur un atelier à Schaerbeek (en plus de ceux déjà installés) et sur le parking d’Ostende. Ces 8 installations produiront 2.000.000 kWh par an au total, soit l’équivalent de la consommation de 570 ménages par an.

L’année passée, la SNCB avait installé 1.886 panneaux photovoltaïques sur les toits de trois bâtiments proches de la gare de Schaerbeek : le musée « Train World », un atelier pour l’entretien des trains et un bâtiment administratif.

En 2017, les panneaux solaires ont fourni 3 millions de kWh d’énergie solaire, soit 2,3% de l’électricité totale nécessaire aux bâtiments de la SNCB. En 2018, grâce à l’ensemble de ces nouvelles installations, cela passera à 5 millions de kwh, ce qui équivaut à l’électricité consommée par 1400 ménages sur un an pour 21.800 panneaux photovoltaïques au total.

Transporter durable, travailler durable

Pour la SNCB, cette stratégie d’investir dans le renouvelable fait partie de son plan d’action pour aller un pas plus loin dans son engagement en matière de durabilité. Ce plan d'action s’étend sur les 5 années à venir et couvre six domaines : la gestion efficace de l'énergie, la réduction de la consommation d'eau, la diminution de l’usage de consommables comme le papier et les imprimantes individuelles, le tri des déchets, l’atténuation des nuisances sonores et la poursuite de l'assainissement des sols.