Le phishing (hameçonnage en français) consiste à dérober des informations personnelles à des personnes ou des entreprises. Il peut s’agir de vos identifiants, mots de passe, numéros de cartes bancaires, informations personnelles ou autre …
Il existe différentes techniques de phishing telles que les e-mails, les appels téléphoniques, les SMS ou les messages sur les réseaux sociaux. Les pirates utilisent l’identité de la SNCB, en vous invitant à cliquer sur un lien et à remplir un formulaire. Par le biais de ces données, ils se procurent vos données personnelles, dans le but de les utiliser de manière abusive et perpétrer une usurpation d’identité. Restez vigilant !

La SNCB ne vous contactera jamais via e-mail, par courrier ou par téléphone pour vous demander des informations confidentielles.

Lorsque vous recevez un e-mail provenant à priori de la SNCB, il est essentiel de vous poser ces quelques questions :
  • L’e-mail est-il imprévu, le message est-il étrange ?
    Soyez vigilant si la communication vous semble inattendue, non-pertinente ou que l’offre vous parait insolite ou invraisemblable.
  • L’e-mail provient-il réellement de la SNCB ?
    Nous envoyons nos communications via des adresses terminant par @communication.belgianrail.be, @b-rail.be, @belgiantrain.be @sncb.be ou @nmbs.be
  • Où mène le lien sur lequel on vous invite à cliquer ?
    Placez le curseur de votre souris au-dessus du lien ou du bouton, sans cliquer. Le nom de domaine (l’adresse de la page internet) correspond-t-il à celui de la SNCB ?
  • La page web est-elle sécurisée ?
    La SNCB ne vous demandera jamais vos données via une page publique et non sécurisée. Pour vous assurer que vous naviguez sur une page sécurisée, vérifiez que le début de l’adresse url commence par https://... et que l’icône représente un cadenas fermé.
En cas de doute, consultez le site de la SNCB ou contactez notre Service Clientèle.
  • Ne cliquez pas sur le lien, consultez le site de la SNCB pour vérifier ces informations.
  • Ne transférez pas le lien à vos contacts.
  • Ne complétez pas vos données personnelles.
  • Contactez le Service Clientèle de la SNCB en nous transmettant un visuel de l’e-mail en question.
  • Signalez l’e-mail comme étant un spam à votre boîte mail
  • Il est possible que vos contacts aient eux aussi reçu un e-mail frauduleux, partagez-leur ces informations.
  • Prévenez le Service Clientèle de la tentative de phishing existante.
  • Si vous avez communiqué votre mot de passe, modifiez-le immédiatement.
  • Si vous avez communiqué vos coordonnées de carte de crédit, prévenez Cardstop dans les plus brefs délais.
La SNCB ne vous contactera pas de sa propre initiative à ce sujet. Si vous souhaitez participer à une enquête de satisfaction ou solliciter pour devenir client-testeur officiel de la SNCB, inscrivez-vous sur la page sncb/enquetes.
  • Les enquêtes se font sur base volontaire et sont non rémunérées.
  • Les tests et interviews se déroulent dans nos locaux contre défraiement.
Les adresses clientcentral@sncb.be ou clientcentral@b-rail.be appartiennent bien à nos services d'études.
La SNCB ne vous contactera pas de sa propre initiative à ce sujet. Les règles d’admission des compensations sont très strictes. Consultez les démarches à appliquer dans le cadre d’une demande de compensation.
Pour plus d’informations sur les tentatives de phishing et la détection des e-mails frauduleux, consultez le site www.safeonweb.be.