Les canaux de Bruges en automne lors d'une belle journée
Bruges est une destination idéale pour une escapade entre amies. De par sa taille idéale : ni trop grande, ni trop petite, vous pouvez faire le tour en une journée mais aussi parce qu’elle est facilement accessible en train. Profitez du voyage pour papoter et vous (re)poser. Ici, pas de tourisme de masse, ni de dentelles ou de calèches, c'est promis.

Béguinage et Walplein

A votre arrivée, vous aurez probablement envie de vous attarder dans un lieu calme pour prolonger la papote entamée dans le train. Le Béguinage, situé à proximité de la gare, sera alors votre première halte. Les façades peintes en blanc, le jardin relaxant et l’ambiance sereine qui se dégage de ce lieu inscrit au Patrimoine Mondial de l’Unesco vous sortiront du rythme métro-boulot-dodo en un rien de temps. Vous le verrez, c’est si agréable de s’y poser pour bavarder tout en admirant la beauté de cet endroit.
Des maisons blanches du béguinage de Bruges
Prenez ensuite la direction de la brasserie De Halve Maan, située sur Walplein et connue pour produire la Brugse Zot. Implantée dans le cœur historique de la ville, elle a eu l’idée de creuser un “bieroduc”, un pipeline de 3 km sous la ville. Le but ? Transporter la bière sans endommager les ruelles de la Venise du Nord. Après une visite de la brasserie, nul besoin de préciser qu’il sera nécessaire de goûter la fameuse Brugse Zot.

Eglise Notre-Dame et Musée Groeninge

Marie et Jésus dans l'église Notre-Dame de BRuges
Envie d’une dose de culture et d’histoire ? Bruges possède de nombreux musées et églises, et nous vous conseillons d’ailleurs de réserver votre visite à l’avance. Pénétrez par exemple dans l’église Notre-Dame. L’édifice impressionne par ses dimensions et par les trésors qu’il renferme. Les mausolées vous laisseront bouche-bée, mais on se déplace surtout pour admirer la Vierge à l’Enfant, œuvre du seul et unique Michel-Ange. La Madone de Bruges, en marbre de Carrare, est la seule œuvre de l'artiste à quitter l'Italie de son vivant.
Groeningen Museum : une oeuvre de Van Eyck
Si la Madone était un apéritif, la prochaine étape sera le plat principal culturel : Jan van Eyck au musée Groeninge. Avant d'entrer : Jan van Eyck est compté parmi les Primitifs flamands, a peint l'Agneau de Dieu et a vécu au XVe siècle. Au musée Groeninge, vous trouverez un aperçu complet de l'art visuel belge. Mais il n'est pas nécessaire de regarder toute la collection. Connaissez-vous l'approche "slow art" ? Eh bien, cette exposition est un terrain d'entraînement idéal. Choisissez tout au plus deux œuvres d'art et regardez-les tranquillement, jusqu'aux plus petits pixels. La "Madone avec le canon Joris van der Paele" s'y prête parfaitement. Au bout d'une heure et demie, vous en sortez complètement zen. Tous ces petits détails, vraiment bien faits.

Lunch gourmand, endroits tendance

Une appétissante tartine épaisse avec de la tapenade et de la salade fraîche
Pour votre pause-midi, je vous propose Sanseveria Bagelsalon ou De Republiek. Le premier semble gourmand et agréable mais le deuxième est le lieu idéal où se mélangent hype et créativité. Un peu plus loin, les jeunes entrepreneurs peuvent louer un emplacement dans le pop-up store The Box. Le cinéma Lumière fait également partie du complex ; le service est efficace, le menu digital et le toast à la tapenade d’olive délicieux (en plus d’être peu coûteux). Le plus ? Vous y entendrez probablement les locaux parler 'Brugs', le dialecte de la ville.

Balade à vélo

Si vous cherchez l’activité idéale à faire après le lunch, optez pour un tour avec Fietskoetsen Brugge. Cette jeune entreprise propose des balades citadines alternatives et écologiques dans ce que vous nommeriez spontanément un pousse-pousse. Le guide cycliste – toujours un local – vous emmène, pendant 30 minutes, à la découverte des sites touristiques ou dans le quartier Saint-Anne, pour une approche différente de la ville. Traversez l’histoire de Bruges, de l’âge d’or et ses façades à pignons et statues de la Vierge Marie jusqu’aux ruelles où 8 millions de touristes s'amassent chaque année. Cette visite en cyclo-pousse vaut vraiment la peine. Si vous avez envie d’en voir plus, il est possible de réserver le guide pour 3 heures. Le cyclo-pousse peut accueillir jusqu’à 3 personnes.
Un triporteur (vélo pousse-pouse) à utiliser pour se promener le long des jolis canaux de Bruges

Café Vlissinghe

A quelques pas de ce quartier verdoyant, vous pourrez vous attabler dans ce qui est probablement le plus vieux café de Bruges (voire du monde !) : le Café Vlissinghe. Situé dans une ruelle étroite, l’ancienne auberge date de 1515 et possède un patrimoine mobilier assez incroyable. Dans le jardin se trouve même un bollenbaan, jeu suffisamment vieux que vos grands-parents ont sûrement dû y jouer à l'époque ;-) Bref, asseyez-vous pour déguster une gaufre au sucre et/ou boire une deuxième Brugse Zot.
Dans un bar avec une décoration typique à l'ancienne, une femme essaie un tablier

Shopping

Qui dit virée entre amies dit probablement shopping. Et ça tombe bien car de nombreuses boutiques et enseignes se trouvent sur votre chemin en direction du Markt. Je parie que vous craquerez pour la boutique de Madam Mim et sa jolie vitrine au style rétro et vintage des années ‘40. Papotez un instant avec elle. Elle vous racontera comment elle est devenue une célébrité dans le monde entier ; elle raconte même qu’elle est apparue dans un journal japonais. Poussez un peu plus loin la balade et pénétrez dans l’univers gourmand du chocolatier Dominique Persoone dans The Chocolate Line. Fondez de plaisir pour les tablettes et pastilles de chocolat ou pour les pâtes à tartiner. La bouche pleine de chocolat, rendez-vous ensuite à la Basilique du Saint-Sang, située sur la place du Bourg. Si le nom pourrait vous faire frissonner, l’intérieur de la chapelle vous émerveillera par sa beauté et sa richesse.

A table : Rock Fort et Tom’s Diner

Si la faim commence à vous titiller, c’est qu’il est l’heure de manger. Rock Fort est un restaurant prisé des Brugeois, vous pouvez donc y aller les yeux fermés. Les chefs Vanliefde et Laloo servent ici une cuisine rock’n’roll. Rock Fort propose une cuisine gastronomique au premier étage ; tandis que le rez-de-chaussée est dédié à une cuisine du monde plus accessible (arroz caldosod de marisco, tikka masala ou pasta al ragù). Rendez-vous aussi les yeux fermés chez Tom’s Diner : un restaurant promu par GaultMillau où vous savourerez une cuisine locale teintée de parfums du monde. La carte promet, entre autres, du cabillaud au Vieux-Bruges et du pain de viande à la compote de rhubarbe (miaaaam).
Sur cette touche gourmande se termine cette escapade brugeoise, le temps d’attraper le dernier train vers votre home sweet home.
loader