horloges

Nos grandes dates

  • 1835 : Inauguration de la ligne Bruxelles-Malines. Premier train en Europe continentale.
  • 1926 : Création de la SNCB.
  • 1945 : Fin de la seconde guerre mondiale. Le réseau ferré se trouve dans une situation désastreuse.
  • 1948 : Le réseau de la SNCB est le plus dense au monde avec une longueur de 5.034 kilomètres.
  • 1952 : Création de la jonction bruxelloise Nord-Midi
  • 1956 : Suppression de la 3e classe.
  • 1956 : La SNCB introduit le premier auto-train (couchettes) sur le continent européen.
  • 1969 : À Bruxelles, ouverture de la gare ferroviaire et de la station de métro Schuman.
  • 1977 : Premier lave-train automatique.
  • 1984 : Mise en place du plan IC-IR. Les trains circulent désormais à heure fixe.
  • 1994 : L'Eurostar relie Bruxelles à Londres par le tunnel sous la Manche.
  • 1996 : Lancement du Thalys
  • 2005 : La SNCB devient le groupe SNCB, divisé en 3 sociétés :
- SNCB-Holding : gestion du personnel, de l'informatique, des 37 plus grandes gares du pays et de la coordination entre les trois sociétés ;
- SNCB : opérateur de chemins de fer ;
- Infrabel : gestionnaire d’infrastructure.
  • 2014 : Fusion de la SNCB-Holding et de la SNCB. La filiale HR Rail est créée

Infrabel VS. SNCB VS. HR Rail

Les différentes compétences

Infrabel
  • Gestionnaire de l’infrastructure ferroviaire belge.
  • Clients : les entreprises qui souhaitent utiliser le réseau ferroviaire pour du transport de voyageurs (SNCB, Thalys,…) ou du transport de marchandises (Lineas, Euro Cargo Rail, Captrain,…).
  • Entretient le réseau
  • Modernise le réseau
  • Gère le trafic ferroviaire
  • Facture les sillons
SNCB
  • Société Nationale des Chemins de fer Belges.
  • Clients : les voyageurs mêmes.
  • Organise le transport de voyageurs et de marchandises en Belgique, et en partie à l’international
  • Entretient le matériel roulant
  • Vend des titres de transport
  • Informe les voyageurs (affiches jaunes, les écrans, les annonces en gare,…)
  • Gère les gares
  • Securail
HR Rail
  • L’employeur juridique de l'ensemble du personnel des deux entreprises.
  • Garantit le statut unique du cheminot.
  • Recrute le personnel d’Infrabel et de la SNCB
  • S’occupe du dialogue social
  • Fait le secrétariat social
  • Gère le service des pensions

Historique

Le 5 mai 1835, un train roule pour la première fois en Belgique et sur le continent européen. Bruxelles, devient à cette date la première capitale au monde desservie par le train. En seulement 40 ans, 3 390 km de lignes sont construits dans le pays. Dès 1846, Bruxelles et Paris deviennent les deux premières capitales au monde reliées par une ligne de chemin de fer. Au XIXe siècle, la Belgique sera aussi, avec le Royaume-Uni, l’un des principaux pays exportateurs de technologie ferroviaire. Sur les 16 000 locomotives à vapeur construites entre 1835 et 1939 par l’industrie belge, plus de 10 000 seront exportées aux quatre coins de la planète.

En 1926, l’État crée la Société Nationale des Chemins de fer Belges. La nationalisation s’achève en 1958. Le réseau ferroviaire se trouve alors totalement entre les mains de l’État.

En 1935, la première ligne électrifiée de la SNCB est inaugurée entre Bruxelles et Anvers.𠊊vec ce passage révolutionnaire de la vapeur à la traction électrique, les Chemins de fer belges entrent dans une ère nouvelle. En 1952, la Jonction bruxelloise Nord-Midi, une liaison ferroviaire souterraine entre les gares de Bruxelles-Midi et de Bruxelles-Nord, est mise en service. Cette liaison devient en peu de temps la plaque tournante du réseau ferroviaire belge. La construction du tunnel Kennedy à Anvers représente elle aussi une étape importante pour le trafic ferroviaire en Belgique. Un troisième saut technologique majeur est réalisé en 1997 avec l’inauguration de la première ligne à grande vitesse, entre Bruxelles et la France. Pour la première fois, une frontière est franchie par un train à 300 km/h.

En 2005, le transport de marchandises par chemin de fer est entièrement libéralisé. A partir de cette date, des firmes privées sont autorisées à organiser un transport de marchandises sur le réseau ferré.

Ainsi, les chemins de fer belges adaptent leur structure. Le Groupe SNCB est créé. Il se compose de trois entreprises indépendantes :

  • SNCB, transporteur ou opérateur ;
  • Infrabel, gestionnaire de l’infrastructure ;
  • SNCB-Holding, responsable de la gestion du personnel, de l'informatique, des 37 plus grandes gares et de la coordination entre les trois sociétés.

Pour que le client puisse occuper une place centrale dans le service, la structure des chemins de fer belges est simplifiée. Cette nouvelle structure a abouti, début 2014, à un modèle à deux têtes: d’un côté la SNCB, opérateur ferroviaire, et de l’autre, Infrabel, gestionnaire de l’infrastructure. Une nouvelle filiale, HR Rail, est responsable du recrutement et de la gestion du personnel pour le compte des deux entreprises.

Intéressé(e) par l’histoire des Chemins de fer belge ?

Le musée Train World vous propose de découvrir les pages les plus marquantes de l’histoire des Chemins de fer belges d’hier, d’aujourd’hui et de demain.