Fans de musique, de concerts et de festivals, mon père et moi n'avions pourtant encore jamais poussé la porte du splendide Musée des Instruments de Musique (MIM) de Bruxelles. Et ça tombe bien, car c'est la première étape du planning de notre journée, qui sera suivie par une balade musicale sur les traces de Jacques Brel.
Nous achetons notre Billet Week-end en gare de Tournai et déjà débute notre immersion musicale. Une dizaine d’artistes du projet culturel européen « 2020 Troubadours » grimpent également dans le train et c’est aux sons des trompettes, tubas, grosses caisses, accordéons… que le départ est donné. Ca change du traditionnel coup de sifflet ! L’ambiance sera festive et animée durant tout le trajet ! Quelques ritournelles plus tard, on débarque à Bruxelles-Central.

En avant la musique!

Sur le parvis de la gare centrale, l’atmosphère est également à la fête et très colorée. Avant de commencer ma visite du Musée, je m’arrête un instant sur le trottoir d’en face pour admirer la magnifique façade Art Nouveau de cet immeuble emblématique du cœur de Bruxelles. Autrefois un magasin select d’articles de mode anglaise (les magasins Old England), le MIM occupe ce prestigieux bâtiment du Mont des Arts depuis 2008.
Pénétrer dans le MIM, c’est un peu comme plonger dans une autre époque…à la Belle Epoque ! Le parquet qui craque sous mes pas, les entrelacs de fonte qui me mènent d’étage en étage (pas de panique ! pour les moins sportifs, un ascenseur vous conduit jusqu’au sommet), les frises de faïences d’inspiration végétale…toute cette architecture ravie mes mirettes.
Véritable tour du monde musical, nous observons des instruments dont je ne soupçonnais même pas l’existence. Vitrine après vitrine, dans un décor feutré, nous activons notre audio-guide qui diffuse le son de l’instrument exposé. Je vous conseille vivement d’opter pour l’audio-guide (2€) qui apporte tout son sens à la visite. Quelques anecdotes retiennent aussi mon attention : l'origine du nom "Twitter", qui provient en fait du nom d'un tambour à fente africain, dédié à annoncer les messages avec une portée de plusieurs kilomètres!  Saviez-vous aussi que le berger, qu’on représente souvent une flûte aux lèvres, se servait de son instrument pour calmer son troupeau ? La musique n’apaise donc pas que les mœurs, elle apaise également les moutons !
Recelant de véritables œuvres d’art, la salle des claviers, claire et lumineuse, fait aussi la part belle aux instruments plus modernes. Notre ascension nous mène au dixième et dernier étage.

Terrasse with a view

Jadis, rendez-vous de la clientèle mondaine, le restaurant du MIM, situé au sommet de l’immeuble, offre une vue imprenable sur le centre historique de la capitale. Epurée et décorée avec goût, le restaurant propose une carte simple mais variée. Par chance, un soleil généreux s’invite à notre table et c’est en terrasse, face à l’Atomium que nous déjeunons. Papa commande un plat typiquement belge : un vol-au-vent, je crois bien que je vais faire pareil ! Autour de moi, ça parle italien, anglais, slave…c’est donc dans un joyeux brouhaha que nous profitons de la multiculturalité de l’endroit.

Adresse: Le Musée des instruments de musique Montagne de la Cour 2 B-1000 Bruxelles

Heures d'ouverture: mardi - vendredi : 9h30 - 17h00 Samedi, dimanche, jours fériés : 10h - 17h00 (fermé tous les lundis)

Plus d'info: www.mim.be

Le restaurant du MIM: accessible gratuitement et suit les horaires d'ouverture du MIM

Plus d'info: www.restauration-nouvelle.be

A peine le temps de profiter encore un peu de ce panorama extraordinaire qu’il est déjà l’heure de filer retrouver un grand monsieur…

"C’était au temps ou Bruxelles bruxellait"

A quelques pas de la gare centrale, nous rejoignons la Fondation Brel, créée par sa fille, France. La Fondation offre plusieurs thématique autour de l’artiste, une manière de découvrir les nombreuses facettes du Grand Jacques: Brel chanteur, Brel auteur, ciné Brel et avec Brel dans Bruxelles (promenade à pied dans le centre-ville avec un audio-guide). Tendre, attachant, grinçant, satyrique ou passionné, Jacques Brel revendiquait haut et fort sa « belgitude » ; c’est donc en sa compagnie que je pars à l’aventure. 3 itinéraires (le plus court dure 1h, le plus long 2h40) et un audio-guide vous permettent, en toute autonomie, de découvrir les lieux bruxellois ayant marqué la vie du chanteur.
Bercée depuis mon enfance par les chansons de Brel (mon papa est un inconditionnel), c’est tout naturellement que je poursuis mon immersion musicale dans les rues de Bruxelles. Tout au long du parcours, des proches de Brel partagent leurs anecdotes , nous font découvrir des lieux chers à l’artiste, apportent un regard sur son œuvre et redonnent vie à l’un des plus grands poètes belges. Une vingtaine de chansons (certaines peu connues du grand public) rythment la promenade. Brel intervient également régulièrement et son accent enjoué, si reconnaissable, me fait sourire. En la compagnie de mon père, je découvre les premières enceintes de Bruxelles, je traverse la Galeries des Princes, je passe devant le restaurant préféré de l'artiste (Vincent) et j’arrive sur la Grand Place au sons de « Jeff ».
Le parcours me mène ensuite devant la maison Dandoy. Les gourmands que nous sommes, papa et moi, ne peuvent résister à l’appel de ces douceurs. Miche, l’épouse de Brel, raconte d’ailleurs une anecdote au sujet d’une « petite » faiblesse de Jacques. Il adorait tant les biscuits aux amandes de chez Dandoy que lors de ses nombreux passages à Paris, elle lui en faisait parvenir par la Poste…à l’arrivée, c’était des miettes que Brel avaient à se mettre sous la dent !
Découvrir Bruxelles au son de Brel, c’est un mélange d’histoires et d’Histoire. Je connaissais finalement assez mal le centre historique bruxellois. Avouez qu’avoir pour guide un monument du patrimoine culturel belge, c’est assez original. Après avoir redéposé mon audio-guide à la Fondation (vous pouvez même le déposer dans une boîte aux lettres prévue à cet effet si vous avez flâné un peu plus longtemps), je profite du reste de la journée pour rejoindre l’animation qui bat son plein. Les abords de la gare centrale grouillent de monde et la musique raisonne aux Monts des Arts.

Adresse: Fondation Brel Place de la Vieille Halle aux Blés 11, 1000 Bruxelles

Heures de ouvertures: De 11:00 à 18:30 – dernière entrée à 17:30. Du mardi au dimanche – jours fériés inclus. Réservation vivement souhaitée.

Plus d'info: www.fondationbrel.be

Plus d'info Maison Dandoy: www.maisondandoy.com

Le dernier train me ramènera paisiblement à la maison.

Découvrez Bruxelles plus mélodique que jamais et voyagez à -50%* grâce au Billet Week-end!

*Réduction uniquement d’application sur la partie du prix au Tarif Standard par voyage simple excédant le montant fixe de € 1,1400 en 2e classe et de € 1,4820 (pour les distances jusqu’à 36 km inclus), € 1,5960 (de 37 km à 51 km inclus) ou € 1,7556 (à partir de 52 km) en 1e classe. Toutefois, le prix minimum par trajet simple est de € 2,40 en 2e classe et de € 3,10 en 1e classe. La distance maximale de taxation est de 150 km par trajet simple.

loader