Les intempéries peuvent engendrer des répercussions sur le trafic et les infrastructures ferroviaires. La SNCB et Infrabel tiennent compte de cette situation et s'engagent à limiter les risques.

Perturbations provoquées par les intempéries sur le réseau ferroviaire :

  • Un taux d'humidité élévé réduit l'adhérence des trains sur les voies;
  • La condensation affecte les équipements électriques;
  • Les « premiers froids » provoquent le gel de l’aiguillage et augmentent le risque de panne pour les trains;
  • Les branches cassées et les chutes d'arbres causent des dégâts;
  • Les fortes pluies et les inondations provoquent, entre autres, l'instabilité des abords des voies;
  • La brume et le brouillard rendent les conditions de conduite plus compliquées pour les conducteurs.
En plus d’une surveillance accrue des prévisions météorologiques et du réseau ferroviaire, la SNCB et Infrabel mettent en place diverses mesures.

Mesures prises par la SNCB et Infrabel

  • Vents violents et rafales

Il est particulièrement important d'entretenir les espaces verts le long des voies, notamment sur les lignes qui longent des zones boisées. Les équipes d'Infrabel élaguent la végétation et abattent les arbres qui risquent de tomber en raison de vents violents. 

Si la vitesse du vent dépasse les 100 km/h, Infrabel prend contact avec les conducteurs de train. Il leur sera demandé de limiter leur vitesse de circulation à 80 km/h. Ce qui peut entraîner des retards sur le réseau ferroviaire.

  • Températures négatives 

Les températures proches de zéro peuvent occasionner certains dégâts dans les trains mais également au niveau de l'infrastructure : problèmes d'ouverture et de fermeture des portes ou défauts dans les installations sanitaires.

La SNCB prend, par conséquent, un certain nombre de mesures :

  • Avant les premiers froids, une vérification du matériel roulant, des éléments chauffants et du niveau d'antigel est réalisée.
  • Des trains vides circulent tôt le matin afin de tester l'état du réseau et de dégeler la caténaire.
  • Durant la nuit, des équipes, spécialement déployées pour l’occasion, veillent à ce qu’une température minimale soit maintenue dans les trains et s’assurent de leur bon fonctionnement.   
  • De l'antigel est appliqué sur certaines parties des trains.

Infrabel vérifie le bon fonctionnement de l'infrastructure (caténaires, passages à niveau, etc.) et active le chauffage des aiguillages si nécessaire.

  • Fortes précipitations et inondations

Les fortes précipitations peuvent engendrer une perte de stabilité au niveau des parois rocheuses. Afin de prévenir cela, Infrabel installe, le long de ces parois, des filets de sécurité et nettoie régulièrement les accotements des voies.

A titre préventif, les équipes d'Infrabel vérifient régulièrement les pompes utilisées pour évacuer l'eau de manière à éviter tout risque d’inondations dans les tunnels et les gares. 

  • Condensation

La condensation est la saturation d'humidité dans l'air qui entre en contact avec une surface froide. Cela provoque l'apparition de gouttelettes qui peuvent causer des dommages au niveau du matériel.

La ventilation est importante pour faire face à ce phénomène. Par conséquent, les locomotives, y compris leurs éléments les plus sensibles, sont régulièrement ventilés par le personnel de la SNCB. Dans la mesure du possible, les locomotives sont également placées à l'intérieur. 

Les chemins de fer engagent du personnel supplémentaire pour résoudre les incidents aussi efficacement que possible.

Télécharger