Offre de transport

Un « Service de Trains d’Intérêt National », mené en accord avec le Gouvernement, sera organisé dès ce lundi 23 mars 2020, préservant de vraies solutions de mobilité pour les personnes amenées à devoir absolument se déplacer en train et pour lesquelles le déplacement en toute sécurité sanitaire doit être garanti. Le taux d’occupation actuelle des trains se situe entre 8 et 10%.

Ce « Service de Trains d’Intérêt National » signifie :

  • Une offre de trains qui correspond à environ 75% du nombre de places offertes habituellement aux voyageurs d’un jour normal de semaine (heures de pointe incluses).
  • Une couverture maximale des besoins en mobilité des voyageurs.
  • Une offre stable et durable avec une desserte de toutes les lignes.
  • Une composition de trains maximale afin de maximiser la distance entre les voyageurs (distance minimum de 1,5m vis-à-vis des autres voyageurs).

Le client reste au centre des préoccupations de la SNCB car la planification d’un « Service de Trains d’Intérêt National » évitera des suppressions non annoncées de trains en temps réel et une sur-occupation des trains en circulation ; elle garantira aussi un niveau maximal de sécurité.

Dès ce lundi 23 mars, un « Service de Trains d’Intérêt National », mené en accord avec le Gouvernement, sera mis en œuvre. Il permettra d’assurer :

  • Une offre de trains qui correspond à environ 75% du nombre de places offertes habituellement aux voyageurs d’un jour normal de semaine (heures de pointe incluses)
  • Une couverture maximale des besoins en mobilité des voyageurs
  • Une offre stable et durable avec une desserte de toutes les lignes
  • Une composition de trains maximale afin de maximiser la distance entre les voyageurs (distance minimum de 1,5m vis-à-vis des autres voyageurs)

Concrètement, il y aura :

  • Une offre de 1 à 2 trains par heure sur les axes IC
  • Une desserte de 2 à 3 trains durant les heures de pointe sur les axes omnibus (trains L et S)
  • Les dessertes tardives aux environs de 21h (pour les IC - heure de départ) et aux environs de 20h (pour les omnibus – trains L et S – heure de départ) seront quasiment toutes supprimées. Cependant, pour tout départ après 19h, les voyageurs seront particulièrement invités à consulter le routeplanner.
  • Sur la plupart des lignes omnibus (trains L et S), l’offre sera fortement limitée entre 9h et 15h

Un délai de 48h (hors week-end, qui dispose déjà de son propre Plan de transport) est nécessaire pour l’implémentation de ce service de trains adapté.

La mise en œuvre d’un plan de transport/horaire de trains à l’échelle belge, lorsqu’il est déjà défini (plannings, horaires, roulements matériel déjà définis) requiert en effet un délai de 2 jours (encodage des nouveaux sillons, génération de l’information voyageurs correcte au travers des différents canaux, etc.).

Le week-end des 21 et 22 mars, l’offre sera celle habituellement en vigueur le week-end.

La Mise en œuvre du « Service de Trains d’Intérêt National » concilie la nécessité de la continuité du service pour les personnes amenées à devoir absolument se déplacer en train et les recommandations sanitaires avec l’absentéisme croissant pour maladie du personnel ferroviaire, et de ses sous-traitants. Le client reste au centre des préoccupations car la planification d’un « Service de Trains d’Intérêt National » évitera des suppressions non annoncées de trains en temps réel et une sur-occupation des trains en circulation ; elle garantira aussi un niveau maximal de sécurité

Oui. La SNCB met tout en œuvre pour permettre à tous ceux et celles en première ligne de rejoindre leur lieu de travail.

Il est quand même recommandé d’éviter les déplacements non-urgents et non-nécessaires.

Pour rappel, conformément à la décision du gouvernement de ce mardi 18 mars : “Les personnes sont tenues de restées chez elles. Il est interdit de se trouver sur la voie publique et dans les lieux publics, sauf en cas de nécessité et pour des raisons urgentes telles que :

  • se rendre dans les lieux dont l'ouverture est autorisée et en revenir ;
  • avoir accès aux distributeurs de billets des banques et des bureaux de poste
  • avoir accès aux soins médicaux ;
  • fournir l'assistance et les soins aux personnes âgées, aux mineurs, aux personnes en situation d'handicap et aux personnes vulnérables ;
  • effectuer les déplacements professionnels, en ce compris le trajet domicile-lieu de travail. “

Selon la décision du Gouvernement ce mardi 18 mars : “ les voyages non essentiels au départ de la Belgique sont interdits.”

Vers la France : Depuis le mardi 17 mars, les déplacements en France sont interdits sauf dans des cas spécifiques et uniquement à condition d'être munis d'une attestation. Plus d’info sur www.gouvernement.fr/info-coronavirus.

Pour plus d’informations dans le cadre de vos voyages internationaux, vous trouverez ici les dispositions particulières prises par les principaux opérateurs ferroviaires.

Dans le contexte de la crise sanitaire du COVID-19 et afin d’appliquer les consignes en matière d’hygiène et de distanciation sociale édictées par les autorités, la SNCB est au regret de vous informer qu’elle ne sera plus en mesure d’assurer les services d’assistance en gare et dans ses trains aux personnes en situation de handicap et à mobilité réduite à compter du samedi 21 mars 2020, y compris pour les demandes des voyageurs venant de l’étranger.

Cette mesure est prise tant dans l’intérêt de nos clients que de celui de notre personnel : dans le cadre de cette prise en charge, notre personnel ne peut en effet pas appliquer les gestes barrières, et notamment le maintien d’une distance suffisante.

La SNCB a informé les associations de navetteurs et les associations avec lesquelles elle est en contact en matière d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite afin de leur expliquer sa démarche, que la situation actuelle lui impose.

La SNCB remercie ses voyageurs de l’en excuser. Soyez assurés que notre service d’assistance sera rétabli dans les meilleurs délais, dès que la situation actuelle liée au COVID-19 le permettra.

Titres de transport, achats et remboursement

Dans la lignée du Service de Trains d'Intérêt National qui a été mis en place le 23 mars avec Infrabel et le support du Gouvernement, la SNCB propose de concentrer ses ressources là où elles sont les plus utiles pour le client, afin de maintenir un service de qualité et de garantir les meilleures conditions de sécurité.

Dans ce contexte, la SNCB gardera un nombre suffisant de guichets ouverts pour continuer à assurer la vente, l’accueil et le conseil aux voyageurs mais se voit contrainte de temporairement fermer certains guichets dans quelques gares à partir de ce lundi 23 mars.

Concrètement, comment et où pouvez-vous acheter vos titres de transport :

  • Les guichets restent ouverts dans 70 gares réparties géographiquement sur tout le territoire et de telle sorte qu’il y ait toujours des guichets disponibles dans un nombre suffisant de gares. Vous trouvez ici la liste des gares où les guichets restent ouverts. Les heures d’ouvertures de certaines d'entre eux seront adaptés à partir du lundi 05/04/2020. Les autres gares sont temporairement fermées.
  • La SNCB rappelle tous ses autres modes d’achat possibles de titres de transport ainsi que pour les renouvellements d’abonnements : les automates de vente, son site internet ou l’app SNCB

Par ailleurs : 

  • La présence d’agents Securail sur le terrain, et notamment dans les gares, est maintenue, pour continuer de veiller à la sécurité de tous
  • Le Contact center restera accessible entre 7h et 20h30

L’ensemble de ces décisions temporaires et exceptionnelles tient donc compte à la fois

  • de la baisse importante de la fréquentation des gares et des trains (qui est tombée à 4 % en moyenne),
  • d’un taux d’absentéisme pour maladie grandissant chez les membres du personnel et de ses sous-traitants
  • du service de train d’intérêt national qui est d’application depuis le lundi 23 mars 

mais aussi et surtout de la santé de tous nos clients et de notre personnel.

Non, il faut toujours avoir un titre de transport valable. La consigne donnée au personnel de première ligne est de contrôler visuellement les titres de transport, en vue de limiter les contacts physiques.

Oui, vous pouvez toujours vous rendre aux guichets de votre gare. Cependant, le paiement en cash n’est plus possible. Seuls les paiements par carte bancaire sont à présent acceptés.

N’oubliez pas qu’il est toujours possible d’acheter un titre de transport sur notre site www.sncb.be , via l’application ou encore à l’automate de vente dans les gares.

Si vous vous rendez aux guichets, nous vous demandons aussi de bien respecter la distance de sécurité de minimum 1,5m.

Et dans le train : l’achat de tickets dans le train directement auprès de l’accompagnateur n’est plus possible.

Pour les voyages en Belgique :

Remboursement des titres de transport pour les voyages de groupe réservés préalablement, sur simple demande via le formulaire de contact.
Tous les autres produits sont remboursés selon les conditions habituelles d'application pour chaque produit (voir fiche produit sur les pages produits)

Pour les voyages internationaux :

Remboursement selon les conditions établies par les opérateurs (Thalys, Eurostar, TGV, ICE, etc). Nous vous invitons à consulter le site SNCB International

Santé et hygiène

La SNCB est depuis le début en contact permanent avec le SPF Santé Publique et intègre ses directives en matière d’hygiène personnelle et industrielle dans son fonctionnement au quotidien.

Nous suivons strictement les directives du Conseil National de Sécurité et restons en contact étroit au quotidien avec celle-ci pour appliquer de nouvelles dispositions, le cas échéant.

Concrètement, actuellement :

  • Toutes les procédures de nettoyage au quotidien des trains sont suivies rigoureusement.
  • Les trains sont nettoyés quotidiennement avec une attention particulière pour les surfaces avec lesquelles les voyageurs sont en contact, telles que les tablettes, les poubelles, les toilettes et les poignées de porte.
  • Les trains ne peuvent démarrer leur service que s’ils sont fournis en eau et en savon.
  • Les gares sont fréquemment nettoyées. Une attention particulière est donnée au nettoyage des surfaces avec lesquelles les voyageurs sont en contact (comme les automates de vente, les rampes d’escaliers et d’escalators, les toilettes…).
  • Il a été demandé aux collaborateurs de la SNCB de maintenir une distance raisonnable vis-à-vis des voyageurs, au même titre que la SNCB invite ses voyageurs à faire de même entre eux (distance minimum de 1,5m vis-à-vis des autres voyageurs), ce qu’elle a relayé sur ses canaux, à l’instar des autres mesures en matière d’hygiène.

Le taux d’occupation des trains s’est extrêmement réduit depuis plusieurs jours.

A travers le « Service de Trains d’Intérêt National », la SNCB assure :

  • Une offre de trains qui correspond à environ 75% du nombre de places offertes habituellement aux voyageurs d’un jour normal de semaine (heures de pointe incluses).
  • Une couverture maximale des besoins en mobilité des voyageurs.
  • Une offre stable et durable avec une desserte de toutes les lignes.
  • Une composition de trains maximale afin de maximiser la distance entre les voyageurs. (distance minimum de 1,5m vis-à-vis des autres voyageurs)

Les compartiments et voitures de 1ère classe seront également ouverts à l’ensemble des voyageurs.

  • Toutes les procédures de nettoyage au quotidien des trains sont suivies rigoureusement.
  • Les trains sont nettoyés quotidiennement avec une attention particulière pour les surfaces avec lesquelles les voyageurs sont en contact, telles que les tablettes, les poubelles, les toilettes et les poignées de porte.
  • Les trains ne peuvent démarrer leur service que s’ils sont fournis en eau et en savon.
  • Les gares sont fréquemment nettoyées. Une attention particulière est donnée au nettoyage des surfaces avec lesquelles les voyageurs sont en contact (comme les automates de vente, les rampes d’escaliers et d’escalators, les toilettes…).
Les trains ne peuvent démarrer que s’ils sont fournis en eau et en savon.

Les conseils du SPF Santé publique sont diffusés sur l’ensemble de nos canaux de communication internes.

Pour le personnel en première ligne, les consignes suivantes ont été données, visant à limiter les contacts physiques : du gel pour les mains est prévu pour toutes les catégories de personnel en première ligne, un contrôle visuel des titres de transport, une demande à nos voyageurs d’effectuer leurs paiements de manière électronique et d’éviter tous les contacts physiques inutiles.

Les membres de notre personnel sont comme d’habitude disponibles, visibles et au service des voyageurs, avec un focus sur la sécurité et sur l’information, nos voyageurs doivent bien sûr toujours être détenteurs d’un titre de transport valable à bord du train.

Nous appliquons les directives des autorités pour davantage répartir les pics d’affluence dans les transports publics :

  • Le télétravail est encouragé, à raison de 5 jours par semaine, pour les collaborateurs dont la fonction le permet ;
  • Nous privilégions les téléconférences plutôt que les déplacements et reportons les réunions qui ne sont pas indispensables.
loader